Empannage

voilier en cours d'empannage

Empannage : étape 5, la GV est embraquée

** l’étape 5 se décompose en deux sous-étapes chacune aussi cruciale. Embraquer rapidement permet de contrôler et de raisonner le passage de la bôme. Choquer lorsque la voile commence à prendre le vent sur l’autre amure permet d’éviter une oloffée dangereuse. Accompagner la bôme sur tout son trajet (pas loin de 180°, elle balaye tout le bateau), c’est respecter l’équipage et le gréement. C’est le garant d’un empannage en toute sécurité.

Lorsque le voilier est poussé par le vent, on dit qu’il est à une allure de portant. Empanner ou faire un empannage, c’est continuer d’être poussé par le vent en changeant les voiles de côté. Empanner se dit aussi « virement lof pour lof ».

Les 6 étapes de l’empannage

  1. Se rapprocher à une grosse vingtaine de degré du vent arrière : les voiles sont choquées au maximum et le vent gonfle les deux voiles

  2. Le barreur abat d’avantage, il va chercher le vent arrière. L’équipier de GV met le chariot au centre.

  3. La voile d’avant rapidement tombe (voir photos ci-dessous), déventée par la GV, l’équipier de voile d’avant la récupère de l’autre côté avec la contre-écoute et la laisse globalement choquée. Le voilier a les voiles en ciseau.

  4. Le barreur abat encore un peu, avec modération, pour terminer la manœuvre d’empannage

  5. L’équipier de la GV borde très rapidement la GV pour la ramener vers le centre du bateau. On dit qu’il embraque la GV. L’équipier doit pendant toute la manœuvre regarder sa voile, en particulier le haut de la voile. C’est la voile et elle seule qui avertira l’équipier que l’empannage touche à sa fin. Lorsque le haut de la voile prend le vent de l’autre côté, l’équipier de GV choque rapidement mais progressivement la GV. **

  6. Le barreur stabilise le voilier avec éventuellement un contre-coup à la barre pour stopper tout élan de départ au lof intempestif. L’équipier de GV met le chariot sous le vent.

Zoom sur l’étape 3 de l’empannage : la limite du vent arrière

voile d'avant en cours d'empannage

La voile d’avant est gonflée et tire sur l’écoute

visuel empannage

La voile d’avant est déventée par la GV…

manoeuvre d'empannage en cours

… le point d’écoute tombe et l’écoute est molle

L’empannage en vidéo (2 minutes)

L’équipier au premier plan est l’équipier de GV. Sur ce voilier, pour laisser de l’espace de vie dans le cockpit, le chariot de GV est sur le roof. Sa manipulation est plus délicate et moins intuitive mais son fonctionnement est similaire. Entrainez-vous par petit temps pour bien assimiler les différentes étapes de l’empannage.

Sur la vidéo, nous pouvons voir l’équipier de voile d’avant qui règle le chariot après avoir fait passer la voile. C’est le bout de couleur beige qui permet d’avancer le chariot et ainsi d’ajuster le profil de la voile d’avant pour une allure de largue. Pour découvrir les bases du réglage de voile, c’est ici.