La remise en question

panneau des directions et des distances à Ouessant

Le dilemme réside en le maintien d’une position par rapport à l’équipage tout en intégrant au fur et à mesure les nouveaux paramètres (changement météo, sous-évaluation d’une difficulté, la constatation d’une erreur au fondement d’une réflexion de navigation, …).

Nous sommes pour partager une partie de nos réflexions, interrogations et doutes. Partager, c’est bénéficier des yeux, des oreilles et des cerveaux de ses équipiers. C’est aussi les faire progresser, pour qu’ils commencent à se poser par eux-mêmes les bonnes questions.

Repenser une navigation à la constatation d’une erreur, oui. Innover à chaque tentative d’appontage foiré, c’est risquer de perdre la cohérence de l’équipage. Quant à la personne qui est sur le ponton, vous ne savez pas qui elle est. Et tant bien même que sa vision des choses soit plus adaptée que la vôtre, l’équipage n’est pas briefé pour, donc : démerden-Sie sich comme on dit chez nous.