Faire le choix entre coton et synthétique

Coton ou synthétique, d’un point de vue écologique

Nous sommes tous habitués à porter des fibres naturelles telles que le coton. Naturel ne rime pas pour autant avec impact écologique nul. Au contraire, en raison d’un besoin fort en irrigation d’eau et de l’utilisation abusive de pesticides et d’insecticides, le coton a une réelle empreinte environnementale. Le coton dit biologique a fait l’objet de nombreux débats et les études terrains ont montré du doigt la consommation d’eau qui est soit détournée soit retenue par des bâches plastiques au détriment des sols.

Les fibres synthétiques sont quant à elles des dérivés pétrochimiques.

Tissu coton ou tissu synthétique, comment choisir?

les premiers pas d'un bébé mouette

Pour rester au sec, coton ou synthétique?

Rien de mieux qu’une petite expérience pour identifier les différences clés entre les tissus 100% coton et les tissus synthétiques à base de polyester.

Le t-shirt bleu est en coton d’une épaisseur de 140g/m²

Le t-shirt rouge est en polyester d’une épaisseur de 140g/m²

Nous allons verser lentement 15ml (0,015 litres) sur les deux t-shirts en même temps et chronométrer le temps d’évaporation. A titre de comparaison la transpiration moyenne d’un adulte est comprise entre 0,5 et 3 litres par jour. Pendant toute l’expérience, la température est de 20,3° et le taux d’hygrométrie est constant.

Nous notons d’emblée une capacité d’absorption supérieure de la fibre synthétique, le coton sature rapidement et une toute petite partie des 15ml coule sur le bord. Ensuite, c’est la capillarité du tissu synthétique qui est mise en avant avec une surface mouillée 2 fois supérieure à celle du tissu en coton au bout de 5 minutes.

Le t-shirt rouge est sec au toucher au bout de 4h. Le t-shirt bleu est visuellement sec au bout de 5h et au toucher au bout de 6h25. Le coton met donc 60% de temps en plus pour sécher que le tissu synthétique.

Zoom sur les mesures de capillarité

Nous avons pris des photos à des instants clés pour permettre de suivre la propagation par capillarité de l’eau et son évaporation. L’écart visible entre le comportement du coton et du tissu synthétique a été mesuré par traitement de l’image. Nous avons mesuré la surface exprimée en nombre de pixels correspondants à la zone où le tissu est mouillé. Autrement formulé, nous avons compté le nombre de pixels “mouillés”.

Au bout de 30s, il y a 44,9% de “pixels mouillés” en plus sur le t-shirt rouge que sur le t-shirt bleu.

Au bout de 5min, le nombre de “pixels mouillés” est 2,04 fois plus important au niveau du tissu synthétique que du tissu en coton.

Statistiques sur base de "pixels mouillés"
Pixels mouillés
coton
Pixels mouillés
synthétique
Coton Vs synthétique
pourcentage
Coton Vs synthétique
ratio
Après 15s 301102 426149 41,5% 1,42
Après 30s 337949 489692 44,9% 1,45
Après 5min 566196 1155647 104,1% 2,04
Après 1h 723694 1437074 98,6% 1,99

Conclusion : le synthétique c’est mieux pour la voile

Au vue de cette petite expérience, le tissu synthétique semble bien s’imposer comme l’allié du marin. Sur l’eau, les vêtements synthétiques évacueront plus facilement la transpiration et mettront moins de temps à sécher.

Le tissu synthétique transfère 2 fois mieux l’eau que le coton

Le coton est environ une fois et demi plus lent à sécher

Les fibres synthétiques sont donc plus adaptées à la pratique de la voile pour plus de confort. Elles permettent aussi une meilleure thermorégulation du corps : plus de fraicheur pendant l’effort et plus de chaleur lorsque le temps fraichit.