Le principe des 3 couches : bien s’habiller en mer

Comment s’habiller pour faire de la voile?

Quelques jours avant de partir, demandez à votre Chef de bord quoi mettre dans votre sac. Son expérience de la voile, de la météo et du bassin de navigation lui permettra de cibler les affaires à prendre.

Si vous faites des sports « outdoor », vous avez sans doute une bonne partie de l’équipement et s’il vous manque une salopette, vous pourrez sans problème en emprunter ou en louer une (école de voile, loueur, accastilleur).

Pour un listing complet des affaires à emporter, jetez un coup d’œil à l’article Météo et le sac du marin.

Le principe des 3 couches

Pour rester au sec et au chaud sur un voilier, il est nécessaire d’adopter les vêtements respirants et le principe des trois couches. Hiver comme été, les trois couches doivent permettre d’évacuer la transpiration et de protéger contre les embruns.

marin en habit d'été avec une tenue légère
manequin en sous couche au port pour montrer le principe des trois couches
co-navigateur avec une seconde couche pour avoir chaud
visuel softshell lavoileenligne
la 3e couche le ciré complet

La 1ère couche ou sous-couche

La sous-couche, également appelée sous-vêtement technique, a pour rôle de transmettre l’humidité du corps vers l’extérieur pour rester au sec. Elle doit être confortable; chaude l’hiver et fraiche l’été. Afin qu’elle travaille efficacement, il est préférable de la porter au plus près du corps, soit ajustée.

Conseil: la sous-couche manche longue épargne la 2ème couche d’un lavage trop fréquent.

La composition des tissus comprend principalement du polyester ou du polypropylène qui sont parfois mélangés avec du polyamide ou de l’élasthane. Le coton n’est pas adapté pour ce type de produit.

La 2ème couche ou couche intermédiaire

La couche intermédiaire a pour rôle de limiter au mieux la déperdition de chaleur.

Conseil: de préférence, portez une polaire et non un sweat ou un pull en laine ou en coton.

Il existe des polaires légères, peu épaisses avec des aérations sous les bras. Vous pouvez trouver également sur le marché des polaires qui utilisent des tissus beaucoup plus innovants avec un fort pouvoir isolant.

L’air, à l’opposé de l’eau, est l’isolant naturel le plus efficace. La polaire permet d’emprisonner l’air pour une isolation optimale sans gêner le travail de la sous-couche permettant le transfert de la transpiration.

La 3ème couche ou couche extérieur

La couche-extérieure vous protège du vent et de la pluie. Elle laisse évacuer la transpiration, mais ne laisse pas passer l’eau. C’est la capacité à bloquer la pluie et à laisser respirer le corps qui différencie principalement les différentes vestes que vous trouverez dans le commerce.

Il existe deux types de couche-extérieure :

  • la softshell : une veste qui essuiera sans problème une petite pluie
  • le ciré du marin : une veste qui vous protègera au mieux sous toutes les conditions
mise en avant de trois couches

Pour aller plus loin, vous trouverez dans la rubrique « S’EQUIPER » tous nos conseils pour vous aider à choisir les vêtements techniques qui correspondent le mieux à votre besoin.