Virement de bord

voilier en cours de virement de bord

Étape 3, la voile d’avant faseye

Lorsque le voilier va vers le vent, on dit qu’il est à une allure de près. Un voilier remonte à peu près à 45° du vent. Il peut avoir ses voiles à droite du bateau (le vent vient donc de gauche : bâbord amure) ou au contraire avoir ses voiles à gauche du bateau ( tribord amure, car le vent arrive par la droite).

Virer de bord, c’est passer d’un côté à l’autre en continuant d’aller vers le vent.

Les 5 étapes pour virer de bord

  1. Se rapprocher le plus possible du vent : les voiles sont bordées au maximum et le vent s’écoule de par et d’autre des deux voiles

  2. Le barreur loffe d’avantage, il va chercher le vent.

  3. La voile d’avant rapidement se met à faseyer (à battre comme un drapeau), l’équipier de voile d’avant la récupère de l’autre côté avec la contre-écoute et la borde aussitôt

  4. L’équipier de la GV s’il le pouvait a sur-bordé la GV pendant l’auloffée (lorsque le barreur loffait) et une fois que le voilier a passé le lit du vent (le voilier à un moment donné se retrouve quelques instants face au vent), l’équipier de la GV choque un peu l’écoute pour faciliter la relance du bateau**

  5. Le barreur stabilise son allure et les équipiers ajustent le réglage des voiles

** l’étape 4 est optionnelle, elle aide le voilier à ne pas trop perdre de vitesse pendant le virement de bord. Pour vous entrainer, chronométrer la durée du virement de bord et la perte de vitesse enregistrée par le speedomètre.

Le virement de bord en vidéo (1min 30s)

Continuer votre formation :